Soulager les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, tel est l'objectif du Sac d'Augustine, un outil thérapeutique conçu par une infirmière qui fait l'objet d'une campagne de financement participatif. Un bien joli projet auquel il est aisé de prendre part...

Le sac d'Augustine

Le Sac d'Augustine, un outil qui permet d'apaiser les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Blandine Mignot, infirmière auprès de personnes âgées atteinte de pathologies neuro-dégénératives, a eu l'idée de créer, pour apaiser les patients atteints d'Alzheimer à un stade avancé, un sac contenant des tissus leur rappelant des souvenirs. Marie-Christine Chareyre, aujourd’hui Cadre Supérieur de Santé en Institut de formation en soins infirmiers (IFSI)1, explique que ce projet est né de l’observation, et notamment de cette qualité d’observation qu'ont les soignants ce qui leur permet d’être créatifs auprès des patients. Blandine, l’infirmière instigatrice du projet, et l'équipe d'aides-soignants, ont remarqué combien le toucher peut être important chez certains résidents atteints de la maladie d'Alzheimer à un stade avancé. Et en particulier le toucher à travers les tissus ; ces patients manipulent en effet beaucoup les serviettes de table, le coin des draps, les couvertures, les blouses de soignants... Au cours d’une discussion informelle sur l’agitation d’une résidente en fin de journée, nous avons échangé sur ces observations et nous avons eu envie de concrétiser quelque chose autour de cette approche. Ainsi est né le Sac d’Augustine, prénom de la première résidente à l’avoir utilisé.

http://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/competences-infirmiere/alzheimer-infirmiere-concoit-sac-pour-apaiser-patients.html